Des hommes a part

Qui sont-ils, ces hom­mes vભtus de noir, portant dans le mon­de la sou­ta­ne com­me signe de leur appar­ten­an­ce à  Dieu ? D’o๠vien­nent-ils, avec leur jeu­nesse qui respi­re l’éternité ? Que disent-ils au mon­de de demain, qui fas­se que cha­cun se sen­te con­cer­né ?

« J’ai tren­te-cinq ans. Je suis pràªt­re de la Fra­ter­ni­té Saint-Pierre depuis dix ans ; don­né à  Dieu pour mieux ser­vir les hom­mes. Une vie ordinaire ? Non. Cha­que jour appor­te de nou­vel­les joies et des expé­ri­en­ces incroy­a­bles. Por­ter Dieu au mon­de d’aujourd’hui est une véri­ta­ble aven­ture, maté­ri­el­le autant que spi­ri­tu­el­le. Je suis heu­re­ux com­me au pre­mier jour mon choix. »

Ce n’est pas vous qui m’avez choi­si ; mais c’est moi qui vous ai choi­sis et vous ai étab­lis pour que vous alliez et por­tiez du fruit et que vot­re fruit demeu­re, afin que tout ce que vous deman­de­rez au Pà¨re en mon nom, il vous le don­ne. Ce que je vous com­man­de, c’est de vous aimer les uns les autres. (Evan­gi­le de St Jean, XV, 16–17)